DE
FR
IT
EN

eMuseum

« La baignade »

Rafraîchir et stimuler son corps est un besoin répandu. L’eau fraîche attire et donne envie de se baigner. A partir des années 1930, la baignade s’organise dans les centres urbains et l’on voit apparaître de nombreux bains populaires. Les hommes et les femmes issus de toutes les classes sociales ont dorénavant le droit de s’adonner à la baignade dans des espaces mixtes ou séparés. Durant ces années, la publicité pour les plages et les établissements de bains récemment aménagés fleurit un peu partout. Les affiches sélectionnées mettent en avant l’architecture des bains suisses, souvent classée à l’inventaire des monuments historiques aujourd’hui. Elles présentent également des corps de femmes androgynes musclés, concentrés sur leurs activités. De nos jours, le plaisir que procure la baignade est devenu une évidence et ne fait quasiment plus l’objet de publicités.

Depuis l’Antiquité romaine, on fabrique des boissons servant à détendre et à stimuler le corps.  Les affiches présentées sont des affiches de consommation suisses produites sur huit décennies. La promotion de produits à la fois nouveaux et éprouvés promettant un moment rafraîchissant perdure jusqu’à aujourd’hui.

None
None
None
Anonyme
Source d'image : Jules Geiger
Date d'affichage 1938
Flims
Martin Peikert
Date d'affichage 1932
Strandbad Interlaken
 
Hans Meyenhofer
Date d'affichage 1935
Strandbad Weinfelden
None
None
None
Anonyme
Date d'affichage 1932
Heizbares Schwimm und Freiluftbad – Engelberg
 
Etienne Clare
Date d'affichage 1935
Thun – Plage – Strandbad
 
 
Johann Peter Flück
Date d'affichage 1930
Strandbad Brienz – Berner Oberland
None
None
None
Daniele Buzzi
Date d'affichage 1928
Locarno Plage – Wassersport
 
Anonyme
Date d'affichage 1933
Badesport in der Schweiz
 
Jakob Weder
Date d'affichage 1934
Diepoldsau
None
None
None
Erica von Kager
Date d'affichage 1932
Zweisimmen – Alpines Schwimm- & Sonnenbad
Anonyme
Date d'affichage 1933
Kommt ins Strandbad Arbon
 
Lisel Zipf
Date d'affichage 1931
Château d'Oex
None
None
None
Anonyme
Date d'affichage 1945
Hotel & Strandbad Lützelau Weggis – Vierwaldstättersee
Jules Ami Courvoisier
Date d'affichage 1930
Genève-Plage
 
Otto Baumberger
Date d'affichage 1929
Gstaad – Das elegante Schwimmbad im Berner Oberland
None
None
None
Johann Emil Müller
Date d'affichage 1926
Lausanne Ouchy – Plage 
Fons Matthias Hickmann
Source d'image : Büro für Fotos Köln
Date d'affichage 2000
Open Air Konzert 
Willy Trapp
Date d'affichage 1932
Strandbad Davos
 
None
None
None
Anonyme (signature TS)
Date d'affichage 1930
Strandbad Spiez
 
Hugo Laubi
Date d'affichage 1918
Strandbad – Weggis
 
Albert Solbach
Date d'affichage 1932
Luzern – Lido
None
None
None
Viktor Rutz
Date d'affichage 1937
Obi – Apfelsaft – fabelhaft
Advico Young & Rubicam AG / Ruedi Külling
Date d'affichage 1972
Sinalco
Viktor Rutz
Date d'affichage 1948
Limonade Orta – Widmann
 
None
None
None
Donald Brun
Date d'affichage 1974
Perrier – Natürliches kohlensäurehaltiges Mineralwasser
Gérard Miedinger
Date d'affichage 1952
Vivi Kola
Donald Brun
Date d'affichage 1955
Schwarzenburger Tafelgetränke
None
None
None
Hugo Laubi
Date d'affichage 1938
Obstsaft – Mosterei Zweifel Höngg
Anonyme
Date d'affichage 1940
Vivi Kola – es war herrlich (Plakatentwurf)
Walker Agency AG / Pius Walker
Date d'affichage 2017
Passugger – Quelle der Gastfreundschaft seit 1896
None
None
None
Viktor Rutz
Date d'affichage 1947
Henniez Lithinée – Eau de table par excellence
Herbert Leupin
Date d'affichage 1945
Eptinger
Advico Young & Rubicam AG / Ruedi Külling
Date d'affichage 1968
Sinalco ...erfrischend fruchtig

Bettina Richter, commissaire au Musée de design, nous présente son travail dans une courte interview et nous raconte des détails passionnants à propos de la collection d’affiches de Zurich.

Quelles sont les missions d’une commissaire de collection ?
Toute collection de musée nécessite le même travail de fond : il s’agit d’abord d’agrandir la collection par un travail de d’acquisition régulier, puis d’entretenir les œuvres et de les conserver. Par ailleurs, les œuvres collectionnées doivent être recensées scientifiquement et être mises à la disposition du public sous une forme adaptée.

En ce qui concerne la collection d’affiches, je suis responsable de la politique de collection, c’est-à-dire de l’agrandissement de la collection selon un concept de collection clair. Chaque année, la collection d’affiches intègre 2 000 à 3 000 nouvelles pièces. Je suis la directrice de la publication Poster Collection qui publie, dans une nouvelle édition, les affiches de la collection sous un certain aspect thématique monographique une fois par an. De plus, je m’occupe de la conservation d’expositions permanentes sous différents formats qui présentent l’affiche en tant que média dans toute sa diversité, tout en participant à l’histoire de la création graphique.

Nous travaillons en équipe avec des photographes, des documentalistes et des restaurateurs pour photographier les affiches qui ont été sélectionnées pour rejoindre une collection et les entrer dans une base de données selon des critères scientifiques. Selon leur état, elles sont restaurées et stockées sur le long terme dans nos archives qui suivent les lignes directrices actuelles en matière de conservation. Dès qu’une affiche a terminé ce processus d’entrée complexe, elle est à la disposition des chercheurs et peut faire l’objet d’une recherche par un tiers. Nos affiches sont prêtées à des musées du monde entier et demandées pour servir d’illustrations dans des publications internationales.

 

Quel est le profil de la collection d’affiches de Zurich ?
La collection d’affiches est la seule collection internationale en son genre en Suisse. Elle a débuté vers 1870, l’époque à laquelle est né ce qu’on appelle l’affiche illustrée, au sens moderne du terme. Bien évidemment, la collection suit une logique géographique et se concentre en premier lieu sur les affiches en Suisse. Elle n’est pas limitée d’un point de vue thématique : nous collectionnons aussi bien les affiches culturelles, de consommation et touristiques que les affiches politiques et sociales les plus récentes. La collection documente ainsi l’évolution de l’histoire globale de l’affiche et de la création graphique. Elle est aussi considérée comme un témoin du changement culturel quotidien.

 

Comment choisissez-vous les œuvres et comment celles-ci arrivent-elles dans la collection ?
Outre les créatrices et créateurs suisses, des institutions culturelles, des imprimeries, ainsi que la Société Générale d’Affichage APG|SGA, nous proposent régulièrement des affiches à archiver que j’étudie minutieusement en tenant compte de notre profil de collection. Pour compléter notre collection historique, nous parvenons de temps en temps à acquérir des pièces rares issues de ventes aux enchères et de collections privées. Par ailleurs, nous recevons souvent d’importantes donations provenant de descendants. En règle générale, pour des raisons de temps, j’acquiers des affiches de manière active principalement dans le cadre de projets d’expositions ou de publications. Cela implique la visite de studios suisses et internationaux, ainsi que d’archives.

Collection d’affiches, Musée du Design de Zurich

La collection d’affiches du Musée du Design de Zurich fait partie des archives les plus riches et variées au monde en la matière. Près de 350 000 œuvres, dont quelque 120 000 affiches inventoriées, illustrent l'histoire suisse et internationale de l'affiche, de ses débuts au milieu du XIXème siècle à nos jours. La collection recèle des affiches politiques, culturelles et commerciales. Sa richesse sur les plans géographique, thématique et historique permet aussi bien un tour d’horizon de l'art de l’affiche qu’un voyage dans la vie quotidienne à travers des archives visuelles. Une partie des objets de la collection peuvent déjà être consultées par le biais d'un catalogue en ligne : www.emuseum.ch. Celui-ci est constamment alimenté. 

 

Droits

Les images de cette exposition en ligne font partie du catalogue numérique de la collection d’affiches du Musée du Design de Zurich et ne servent qu’à des fins d’illustration. Toute utilisation au profit de tiers – publication des images ou autre utilisation commerciale – est illicite sans l’autorisation du titulaire des droits. Informations sur la commande d’images : sammlungen@museum-gestaltung.ch