DE
FR
IT
EN

Publicité extérieure et mobilité : le duo du futur.

La mobilité fait partie des grandes tendances du moment. Dans le cadre d’une société de plus en plus mobile, la présence d’affichages publicitaires numériques et analogiques augmente également car ils se trouvent là où le public évolue : dans les rues et sur les places, dans les transports en commun, dans les gares et les aéroports, à la montagne ou dans les POS. En raison de la mobilité sans cesse croissante, la portée absolue d’Out of Home Media augmente également. Alors que l’utilisation de la télévision, de la presse écrite, de la radio ou du cinéma est en déclin constant malgré la croissance démographique, la publicité extérieure fait partie des gagnants. Out of Home Media et mobilité : le couple parfait. 

 

La mobilité malgré le Covid-19: les sources de données actuelles, les discussions avec des experts et ses propres observations permettent à Christof Hotz d’envisager l’avenir avec optimisme. Dans une interview réalisée lors d’un de ses déplacements, le responsable de la recherche média d’APG|SGA part du principe que la poursuite du déconfinement en Suisse entraînera rapidement une reprise complète des déplacements en dehors du domicile.

 

Christof Hotz, comment utilisez-vous les transports publics et qu’avez-vous remarqué récemment?
« Depuis la levée de l’obligation au télétravail, la vie publique revient progressivement. Aux heures de pointe, les sièges sont bien occupés, on retrouve des visages familiers. Je me rends à nouveau régulièrement au centre-ville de Zurich en CarPostal et en S-Bahn. Avant, je restais à la maison, comme tout le monde, ou j’allais faire mes courses à vélo. Pour profiter de la nature pendant mes jours de congé, je me rends souvent à la montagne en train. »

 

L’être humain aime la convivialité, être à l’extérieur et être mobile. Même le coronavirus n’a rien changé à cela. Avez-vous été surpris?
« Une chose est sûre: les mesures du Conseil fédéral ont considérablement restreint la mobilité en Suisse et entraîné des déplacements dans des périmètres plus limités, comme l’ont montré diverses études de mobilité à long terme. Après le déconfinement de l’été dernier, j’ai donc été surpris de la rapidité avec laquelle la mobilité a presque retrouvé son niveau normal. En outre, les gens ont découvert la Suisse comme destination de vacances en raison des restrictions de voyage et la mobilité de loisirs a augmenté en raison des conditions de vie contraignantes. »

 

Comment la mobilité a-t-elle évolué depuis janvier 2021?
« Nous assistons à une reprise évidente: après l’effondrement de la mobilité pendant le confinement au printemps et le rebond rapide évoqué précédemment à l’été 2020, les oscillations sont moins prononcées cette année. Le développement est plus régulier. Ici, en plus des dashboards d’Apple ou de Google, le moniteur de mobilité d’intervista, par exemple, qui est considéré dans notre branche comme la « référence » en matière de mesure de la mobilité, nous aide dans notre suivi: depuis le début de l’année, on observe des signes d’une augmentation constante de la mobilité pendulaire ou commerciale. La baisse du nombre de cas de coronavirus, l’augmentation du taux de vaccination, ainsi que la réouverture des restaurants et des installations de loisirs constituent un stimulus supplémentaire. Depuis le début de l’année, les distances journalières de la mobilité de loisirs augmentent sensiblement. Cela peut être le résultat d’une certaine réaffectation de la mobilité Out Of Home en fonction du motif du voyage. »

 

Et qu’adviendra-t-il ensuite, quelle sera à l’avenir l’affluence aux gares et aux arrêts pour utiliser le train, le bus et le tram?
Il rit: « Nous ne voyons pas encore grand-chose dans notre boule de cristal. Je préfère me référer au sondage glissant de la population suisse sur ses plus grandes préoccupations (voir GfK, depuis avril 2020 dans sa 7e édition). Il en ressort qu’il existe un grand besoin de rattrapage dans les activités publiques, de partir en vacances, de consommer et de vivre tout un ensemble de choses. En Suisse, le réseau de transports publics très développé nous y aide beaucoup. Actuellement, la fréquentation est toujours en dessous du « niveau normal ». Mais je m’attends ici aussi à un développement rapide: l’augmentation des bouchons sur la route et l’engorgement des villes aux heures de pointe entraîneront une utilisation accrue des transports publics. »

 

« Bouchon » est un bon mot-clé: qu’advient-il des pics de trafic sur les routes en semaine?
« De nombreuses entreprises permettent à leurs employés de trouver un nouvel équilibre entre le travail à domicile et le travail au bureau. Par conséquent, nous assistons à une augmentation rapide du transport individuel motorisé. Il s’agit principalement de pendulaires qui ne font pas ou peu de travail à domicile, de voyages privés et de voyages d’approvisionnement économique. »

 

Petite incursion dans le domaine de la mobilité touristique internationale: quelle situation observez-vous dans les grands aéroports suisses?
« Actuellement, la mobilité touristique est pratiquement à l’arrêt dans les aéroports suisses. Toutefois, le secteur est confiant et suppose que le tourisme international à destination et en provenance de la Suisse va bientôt reprendre. Par conséquent, Swiss propose une cinquantaine de destinations supplémentaires en été. Et le PDG de Swiss, Dieter Vranckx, place encore une fois la barre plus haut lorsqu’il déclare, dans une récente interview, qu’il s’attend à atteindre « 50% de la capacité de 2019 » en été – ce qui constitue effectivement un démarrage à froid pour l’industrie du transport aérien et du tourisme. Selon les rapports, les destinations court-courriers en Europe sont particulièrement populaires. Et les « dernières opportunités de réservation » pour les îles méditerranéennes l’été prochain auraient déjà été saisies. »

 

Où allez-vous passer vos vacances d’été?
« Je me réjouis de passer des vacances relaxantes avec ma famille au bord de la mer. Nous avons obtenu les dernières places dans le train de nuit déjà presque plein pour Zagreb. »


Christof Hotz, merci pour cet entretien – et bon voyage!

 

None

Croissance démographique de la Suisse

None
None

Sources : Croissance démographique = OFS, Evolution de la demande OoH = Media Focus, Evolution du marché en général = statistiques publicitaires.

 

Le public de la publicité extérieure se développe chaque année

None
None

Changements par rapport à l’année précédente

Habitants : +0,7%
Actifs : +0,3%
Taux d’activité : +0,4%
Parc automobile : +1%

 

 

9 personnes sur 10 regardent les affichages publicitaires

None
None

En Suisse, 9 personnes sur 10 se déplacent tous les jours. Cette grande mobilité augmente énormément l’attention récurrente pour la publicité extérieure. Les affiches numériques et analogiques garantissent une grande portée et des contacts répétés sur le chemin :

• du travail

 des courses

 des loisirs

Sources : OFS, ARE − Microrecensement mobilité et transports (MRMT)